Les maladies de la bouche

Les maladies de la bouche

De la bouche au reste du corps

La bouche peut être une porte d’entrée à plusieurs maladies. Saviez-vous qu’un bilan dentaire peut détecter et prévenir certaines maladies? Saviez-vous que les microbes qui circulent dans la bouche peuvent passer dans la circulation sanguine du corps? Pendant une infection dentaire, il peut arriver que des germes se diffusent dans les vaisseaux sanguins de la dent et qu’ils se rendent aux organes tels que le cœur, les yeux et les artères.

Les dents et le cœur

Dans le cas des personnes à risque et en moins bonne santé cardiovasculaire, une infection buccodentaire non traitée peut entraîner des complications graves ou mortelles. La couche interne du cœur, l’endocarde, peut s’inflammer par la présence de bactéries et provoquer une endocardite. Une endocardite est une maladie rare, mais grave. Elle doit être traitée avec des antibiotiques à l’hôpital et nécessite parfois une opération urgente, car les valves cardiaques risquent d’être détruites par les bactéries.

En fait, les bactéries contenues dans la bouche sont beaucoup plus nocives que l’on pourrait le croire. Elles peuvent causer des gingivites, mais aussi l’inflammation des artères et la formation de caillots sanguins. Entrant dans la circulation sanguine, le système immunitaire les identifie comme étant des intrus et cela a pour effet de produire une inflammation locale des parois des artères. Cette inflammation peut servir de base au développement d’une plaque d’athérosclérose dans les artères, pathologie pouvant causer un infarctus du myocarde, un AVC (accident vasculaire cérébral) ou une rupture d’anévrisme.

Prévention

En signalant à votre dentiste vos antécédents cardiovasculaires, il sera en mesure de vous prescrire des antibiotiques en prophylaxie (prévention) avant un soin dentaire ou de simplement prévenir les complications possibles reliées à votre état de santé. Un brossage adéquat des dents et une bonne hygiène buccodentaire protégeraient donc vos artères et réduiraient les risques de maladies cardiovasculaires.

Les dents et les sinus maxillaires

Il est possible que l’infection d’une dent engendre une sinusite. Les sinus maxillaires sont situés de part et d’autre du nez, tout près des fosses nasales. Ils sont tapissés d’une muqueuse qui les protège des bactéries. Celle-ci réchauffe aussi l’air qui y pénètre.

Symptômes d’une sinusite maxillaire

Il est possible de ressentir des douleurs aux dents qui sont saines quand on se penche vers l’avant ou lorsqu’on court. La muqueuse du sinus étant inflammée, elle communique de façon plus directe avec les dents, ce qui leur confère leur sensibilité inhabituelle.

Causes possibles d’une sinusite maxillaire

  • L’infection d’une racine de molaire
  • L’irritation de la muqueuse suite à l’extraction d’une dent ou la projection accidentelle de pâte dentifrice dans les sinus
  • Une déviation importante de la cloison nasale (cause anatomique)
  • Certains médicaments comme les corticoïdes, immunodépresseurs et antibiothérapie prolongée

Les dents et le diabète

Chez les personnes diabétiques, des troubles buccodentaires peuvent apparaître. Entre autres, l’apparition de caries, de troubles aux glandes salivaires et le déchaussement des dents peuvent survenir. Les plaies cicatrisent moins bien au niveau des gencives et l’accumulation de tartre lié à la sécheresse de la bouche peut faire enfler ces dernières. Le diabète peut aussi se manifester par une soif ou une faim excessive, une fréquence plus élevée des urines, une perte de poids et une vision floue.

Les personnes diabétiques peuvent être sujettes aux mycoses. La plus fréquente est la candidose buccale, causée par la présence d’un champignon dans la bouche appelé Candida albicans. On peut le reconnaître par ses taches blanchâtres sur la langue, sur la face interne des joues ou au fond de la gorge.

Le diabète peut aussi causer une accumulation d’éléments acides dans le sang, ce qui peut provoquer la mauvaise haleine.

Dès que l’un des symptômes ci-dessus se manifeste, il est important de consulter un professionnel de la santé. Votre dentiste vous recommandera une hygiène dentaire rigoureuse afin de prévenir les infections buccodentaires ou l’aggravation du diabète.

Les dents et les yeux

Des bactéries provenant d’une infection buccodentaire peuvent se propager dans les yeux par l’intermédiaire des vaisseaux sanguins. Une uvéite, inflammation de la membrane de l’œil comprenant l’iris, le corps ciliaire et la choroïde, peut en résulter. Cette inflammation se manifeste par un rougissement de l’œil et une perte d’acuité visuelle. Même dans les cas d’opérations de cataractes, des bactéries d’origine dentaire pourraient coloniser la prothèse qui remplace le cristallin, ce qui pourrait entraîner de graves complications.

Les dents et le système musculo-articulaire

Des problèmes musculo-articulaires peuvent être la conséquence d’une infection dentaire, d’une dent manquante ou d’une malocclusion. Il arrive même que certains sportifs éprouvent des douleurs musculaires à cause d’une bactérie d’origine dentaire qui s’est fixée sur un tendon du corps ou un muscle déjà fragilisé. Les claquages et les tendinites sont malheureusement favorisés et un traitement de l’infection s’impose.

Une malocclusion dentaire peut avoir des répercussions sur le mouvement des autres dents et sur l’équilibre de toutes les articulations environnantes. Un traitement orthodontique adapté favorisera un meilleur équilibre de la mâchoire.

Les dents et le bruxisme

Le bruxisme est le grincement ou le serrement involontaire et excessif des dents. Il est souvent détecté par le conjoint, à cause du bruit produit pendant le sommeil. Le serrement des dents au réveil est souvent lié au stress de la vie quotidienne. Le phénomène peut être passager ou se manifester de façon régulière.

Les conséquences du bruxisme :

  • L’usure prématurée des dents
  • Fatigue de la mandibule (os de la mâchoire inférieure)
  • Douleur irradiant jusqu’aux épaules, au cou et à la nuque
  • Maux de tête
  • Douleur au niveau de l’articulation temporo-mandibulaire
  • Craquement des mâchoires
  • Bruit lors du frottement des dents les unes contre les autres
  • Limitation de l’ouverture de la bouche

Les traitements possibles :

  • Prendre conscience de cette mauvaise habitude
  • Traitement orthodontique pour aligner correctement les dents
  • Porter une gouttière la nuit pour réduire l’usure des dents
  • Relaxer la mâchoire
  • Diminuer son stress ou son anxiété

Les dents et le risque infectieux opératoire

Saviez-vous qu’une infection dentaire peut mettre en danger le succès d’une chirurgie? Par exemple, le traitement des infections dentaires est très important avant qu’une transplantation cardiaque ou rénale soit effectuée. On veut ainsi éviter que l’organe soit colonisé par des bactéries pathogènes. Les chirurgies orthopédiques et oculaires nécessitent les mêmes précautions. C’est pourquoi il est primordial de faire un bilan préopératoire et un examen buccodentaire clinique et radiologique pour détecter les potentiels foyers d’infection.